Loisir Jardin

Comment hiverner sa piscine ?

A la fin de l’été, fini les baignades ensoleillées et au placard les maillots de bain… Il est maintenant temps de procéder à l’hivernage piscine. Les jours raccourcissent, les températures baissent : l’hiver est arrivé. Hiverner sa piscine est nécessaire pour préserver votre installation et lui garantir une meilleure longévité.

Cette technique permet de préparer votre piscine avant qu’elle puisse passer l’hiver dans les meilleures conditions. Grâce à un bon hivernage, vous pourrez récupérer facilement votre bassin en été, sans y passer un week-end entier et sans trop d’effort.

Quel est le bon moment pour hiverner sa piscine ?

Il est important de bien choisir le moment où vous allez hiverner votre piscine. Il faut que celui-ci ne soit pas fait ni trop tôt, ni trop tard. Le but est de bénéficier d’une période d’hivernage assez courte, pour garder une eau de bonne qualité. Il vous suffira de contrôler la température de l’eau pour savoir quand commencer l’opération.

Dans les régions soumises à des hivers rigoureux, il est tout à fait possible de débuter l’hivernage dès que la température de l’eau arrive à moins de 14 °C. Pour les zones plus méridionales, attendez qu’elle soit à moins de 12 °C. Il est important de respecter ces seuils, au risque d’avoir une eau verte au retour du soleil.

Quels sont les différents types d’hivernage ?

Deux types d’hivernage existent : l’hivernage passif et l’hivernage actif. Ce premier est parfait pour ceux qui connaissent des hivers très froids. Cette technique permet en outre de stopper totalement les différents traitements et la filtration de l’eau.

D’autre part, il y a également l’hivernage actif. Cette méthode permet de profiter de sa piscine même en période de froid. En effet, la filtration de l’eau continue de fonctionner, mais à un rythme moins important. Cela dépend de la température de l’air et de l’eau.